Jean-Michel Bernard

Site internet

biographie

« This guy is a genius », disait de lui Ray Charles. Jean-Michel Bernard commence le piano à 2 ans, obtient ses premiers prix au Conservatoire à 14 avant sa licence de concertiste à l’Ecole Normale de Musique de Paris. Il enregistre avec le Royal Philharmonique Orchestra de Londres à 19 ans tout en poursuivant sa carrière de musicien de jazz. Des années plus tard, il est le compagnon de tournée de Ray Charles et fait ses classes de musique à l’image avec notamment Ennio Morricone, Lalo Schifrin et Zubin Mehta. Il travaille alors pour Claude Chabrol, notamment sur « Madame Bovary », Roland Joffé (« Vatel »), François Dupeyron (« La Chambre des officiers »), Francis Veber, Etienne Chatilliez ou encore Martin Scorsese pour « Hugo Cabret ».

Mais c’est sa collaboration avec Michel Gondry qui installe sa notoriété dans le 7ème Art. De cette amitié naissent trois B.O. : « Human Nature », « Soyez sympa rembobinez » et « La Science des rêves », qui lui vaudra le prix France Musique/UCMF au Festival de Cannes en 2009 ainsi qu’une nomination aux World Soundtrack Awards. Et la collaboration se poursuit : Jean-Michel Bernard a travaillé sur le film de Michel Gondry, « Microbe et gasoil », avec Audrey Tautou. En 2014, il signe les musiques de « Cadences obstinées » de Fanny Ardant, et de « Duo d’escrocs », de Joël Hopkins ainsi qu'un nouvel album, « Jazz for Dogs », avec Kimiko Ono.

Il créé également la classe de Musique à l’image au nouveau Conservatoire de Paris 12 parrainée par son ami Francis Lai. Tandis qu'il signe en 2015 les B.O. de « Trois sœurs », d’Anne Giafferi, avec Marthe Keller, Isabelle Carré, Inès Sastre, ainsi que « Ange & Gabrielle », toujours d'Anne Giafferi, avec cette fois-ci Isabelle Carré et Patrick Bruel.

musique