RENAUD BARBIER

BIOGRAPHIE

Né en 1969 et après 10 ans de piano classique, Renaud Barbier étudie au Centre Musical Créatif de Nancy où il y sera diplômé en 1991 d’une mention spéciale à l’unanimité avec les félicitations du jury. Musicien de scène au sein de formations jazz et musique du monde, Renaud intègre ensuite le Berklee College of Music de Boston (USA) en Performance Piano, Film Scoring et en Jazz Composition, où il s’oriente sur la composition et la direction orchestrale. Il enregistre plusieurs œuvres originales dont le ballet “Trois Profils Pour Une Danse” et obtient la commande d’une œuvre orchestrale en commémoration des 26 siècles de la ville de Marseille “La fabuleuse histoire de Marseille…”



Depuis, Renaud a composé plus d’une quarantaine de musiques de films, téléfilms, séries TV, documentaires et musiques de pub (Pepsi, Belgacom, Toyota, Longines…). On y trouve “Le tueur de Montmartre” (film d’animation, 2007), le long-métrage mexicain “Mejor es que Gabriela no se muera” (Comédie noire, 2007), “Brassens, la mauvaise réputation” (biopic, 2011), “Vauban, la sueur épargne le sang” (docu-fiction, 2010). Son frère Eric lui a confié les musiques de ses 3 derniers films dont “Le Serpent ” (thriller, 2007) avec Yvan Attal et Clovis Cornillac et tout récemment “Le Dernier Diamant” (braquage, 2014) avec Bérénice Béjo et Yvan Attal.
Il fût, à l’instar des films pour lesquels il a travaillé, récompensé de nombreuses fois pour son travail (George Delerue Award, Berklee Composition Award, lauréat de la Fondation Marcel Bleustein-Blanchet…).


En 2015 il travaille sur des documentaires tels que “Quand Homo Sapiens faisait son cinéma” de Pascal Cuissot et Marc Azema ainsi que “Les secrets du Colisée” par Pascal Cuissot et Gary Glassman. Renaud a également travaillé sur des courts métrages : “Starfucker – 60 seconds to die” par Emilie Flory ou encore “Mui Diên n’est pas mort” de Trân-Minh Nam.

SHOWREEL

MUSIQUE