Mathieu Gauriat

© Férial

Batteur de formation, Mathieu Gauriat touche à tous les genres musicaux, du punk au reggae, du funk au hip-hop et à tous les instruments, basse, guitare, trombone et chant. Parallèlement il étudie le violoncelle, le piano et l’électro-acoustique au conservatoire. De son cursus, il gardera surtout ce goût pour le travail de la matière sonore et de la musique concrète.

 

En 2000, il compose sa 1ère BO pour un documentaire TV : Burkina Faso, la ruée vers l’art. Il mêle les sonorités africaines traditionnelles avec les rythmiques occidentales… C’est un déclic ! Dès lors, il se consacre presque exclusivement à cet art de la musique à l’image. Il participe à plus de 300 projets de documentaires et de magazines pour France TV notamment (Des racines et des ailes, Thalassa, Faut pas rêver, Une saison au zoo, Pièce à conviction, Réseau d’enquêtes…) et également pour Arte, Ushuaïa TV… La diversité des sujets traités lui donnera la capacité de s’aguerrir dans de nombreux styles musicaux.

 

Quelques références : BO de la fiction Canal+ Mange réalisée par Julia Ducournau, pour laquelle il compose la musique et interprète tous les instruments. BO de L’Étoile du jour de Sophie Blondy (avec Iggy Pop). Musique mêlant le steam-punk, le rock progressif, mais aussi l’électro-acoustique…